Accueil Politique Annulation de l’appel d’offres de la JIRAMA

Annulation de l’appel d’offres de la JIRAMA

0
Annulation de l’appel d’offres de la JIRAMA

Le directeur général et personne responsable des Marchés Publics de la Jirama, Nestor Razafindroriaka, a annulé l’appel d’offres ouvert national portant fourniture de 161 534 m3 de fuel oil pour alimenter les groupes électrogènes. Tsimiroro peut en effet approvisionner la Jirama.

Vendredi dernier, le directeur général et personne responsable des marchés publics de la jirama, Nestor Razafindroriaka, a signé l’avis d’annulation de l’appel d’offres national portant fourniture de 161 534 m3 de fuel oil pour les groupes électrogènes. Mais l’avis n’a été publié que mardi, dans un quotidien de la capitale. Cet appel d’offres en date du 22 décembre 2016 a été évoqué dans le journal de Kolo Tv vendredi dernier. Selon les informations en notre possession, Madagascar Oil s’est insurgé contre cet appel d’offres dans une lettre en date du 10 janvier 2017. Plusieurs responsables de l’Etat ont reçu copie de cette lettre.  Dans cette lettre, Madagascar Oil  attire l’attention du ministre auprès de la présidence chargé des mines et du pétrole que l’appel d’offres de la Jirama du 22 décembre 2016 pour la fourniture de fuel oil, dont les soumissions sont attendues le 20 janvier 2017, ne permet pas à Madagascar Oil de soumissionner en tant que candidat puisque les spécifications sont limitées aux combustibles importés. L’offre porte pourtant sur l’ensemble de l’approvisionnement en fuel oil de la Jirama pour une année.

Or, l’incapacité continue rencontrée par le fuel oil de Tsimiroro à approvisionner le marché domestique de l’énergie amènera la suspension de l’investissement dans le développement des ressources pétrolières nationales de Tsimiroro, avec l’incapacité continue de l’Etat Malagasy à utiliser les 160 000 barils de pétrole brut déjà stockés à Tsimiroro qui pourront approvisionner la centrale de 40 MW de Mandroseza pendant environ 6 mois.

D’après Madagascar Oil, Tsimiroro a plus que suffisamment de pétrole dans ses réservoirs en sous-sol pour satisfaire les besoins en pétrole de la Jirama, dès que le développement du site reprendra. Madagascar Oil a demandé la suspension de l’appel d’offres qui porte préjudice à son investissement et à son développement.

L’appel d’offres a quand même été annulé suite à la diffusion par Kolo Tv de l’affaire. Dans tous les cas de figure, l’appel d’offres a été sciemment vicié pour des intérêts bassement pécuniaires. En effet, plusieurs questions se posent : pourquoi importer du fuel oil alors qu’il y a une entreprise productrice implantée dans le pays ? Pourquoi le Président de la République ne prend-il pas des mesures face cette méthode de travail qui ne privilégie pas la transparence et la bonne gouvernance? Pourquoi ne sanctionne-t-il pas ses collaborateurs qui ne concrétisent pas les promesses qu’il a faites à la population ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici