mercredi 08 décembre 2021
Sefafi

SEFAFI

0
Le Sefafi a publié hier l’avant-propos de son 15ème recueil qu’il va présenter publiquement vendredi prochain. Dans cet avant-propos, l’observatoire de la vie publique souhaite que le pouvoir revienne à la raison et agisse pour le bien commun de la nation.  Comme à l’accoutumée, l’observatoire a été dur et direct dans ses propos. Le Sefafi a conclu dans son avant propos que le pouvoir doit revenir à la raison et agir pour le bien commun de la Nation, conformément au mandat que lui ont donné les électeurs, et non pour ses intérêts privés. Pour en arriver à cette conclusion, le Sefafi a d’abord rappelé que tout au long de l’année 2016, il n’a cessé d’alerter les dirigeants sur les difficultés traversées par le pays et les citoyens. Malheureusement, qu’il s’agisse de la décentralisation bafouée, de l’exercice partisan du pouvoir politique, de la non-application des lois ou des zones d’ombre qui ont entouré le financement et le déroulement du sommet de la Francophonie, les attentes de la population relayées par le SeFaFi ont été ignorées, se désole l’observatoire. Pire encore, pour une question aussi sensible que la désignation des chefs Fokontany, c’est la plus mauvaise solution que le gouvernement vient de retenir. Le pouvoir est évidemment libre de ses choix, mais il devra les assumer , ajoute le Sefafi. Force est de constater  que les principaux représentants de la société civile aboutissent aux mêmes conclusions que le SeFaFi. Qu’il s’agisse des organisations patronales ou syndicales, des associations à finalité électorale ou humanitaire, des Églises catholique (ECAR) ou réformée (FJKM) et du Conseil des Églises chrétiennes (FFKM), des médias qui osent encore faire usage de leur liberté d’expression et des représentants de la communauté internationale lorsqu’ils s’expriment à titre privé, tous font le même constat : il y a péril en la demeure, et la simple promesse de milliards de dollars ne changera pas le cours des choses. Ce constat est double, souligne le SEfafi. Les dirigeants demeurent sourds et aveugles face à la détresse de la population appauvrie et à bout de nerfs ; et la voie de la répression choisie par le pouvoir, à coups d’interventions musclées et d’arrestations arbitraires, ne peut que mal finir. Déjà que l’avant propos est d’un ton incisif, le 15ème recueil promet de véritables révélations.

Jiolahy tratra HCC

0
Lehilahy iray nikasa hanapoaka « Cocktail Molotov » teny amin'ny HCC Ambohidahy no saron'ny mpitandro ny filaminana ny alin'ny Talata faha 27 novambra hifoha ny Alarobia. Mbola tsy fantatra hatreto ny fiaviany sy ny mombamoba ary ireo naniraka azy. Nilaza kosa ny teo anivon'ny mpitandro filaminana fa mbola eo am-panaovana famotorana izy ireo.

Air Madagascar – Air France : nivoaka ny valim-pitsarana

0
Nivoaka omaly ny valim-pitsarana mikasika ny raharaha fitakian’i Air France 46 tapitrisa dolara amin’i Air Madagascar. Miompana amin’ny fifanarahan’i Air Madagascar sy Air France io valim-pitsarana io, izay manambara fa voatazona hatreto ny Clauses ny Annexe H. Nanambara ny hampiakatra sy hijery ny dingana manaraka araky ny lalàna ny Air Madagascar.

Entan’ny mpandeha TSARADIA : nalefa any Faradofay omaly

0
Namoaka fampitam-baovao ny kaompania Tsaradia, taorian’ny resa-be mikasika ireo entana miisa 61 tsy tonga niaraka tamin’ireo mpandeha tany Faradofay.  Nambaran’izy ireo fa resaka ara-teknika no antony  tsy nahafahana nitondran’ity kaompania ity ireo entan’ny mpandeha ireo.

MADAGASIKARA : mitohy ny hamehana ara-pahasalamana

0
Mitohy ny ady atao amin’ny fiparitahan’ny valan’aretina Covid-19 eto Madagasikara araka ny fantatra nandritra ny tafa nifanaovan’ny filohan’ny repoblikan’i Madagasikara tamin’ny vahoaka Malagasy omaly. Nitondra fanazavana mahakasika ny fanamboarana ny rova ihany koa ny filoha ary nambarany tamin’izany fa tombontsoa maro no ho azon’i Madagasikara amin’ny fahavitan’ny Rova indrindra eo amin’ny lafiny fizahantany.

Tale jeneraly vaovao ny Bianco: misokatra ny fandraisana ny antontan-taratasy

0
Nisokatra ny Sabotsy teo ny fandraisana ireo antontan-taratasy ho an'ireo hosafidiana ho tale jeneralin'ny Birao mahaleotena miady amin'ny kolikoly. Ny 13 mai ny fara fanaterana izay antontan-taratasy izay eny amin'ny comite de sauvegarde de l' integrité. Ny filohan'ny repoblika no manana ny teny farany, raha ny fanazavana.
editorial

Souveraineté nationale

0
Les situations particulières que vivent actuellement le Brésil où la Présidente a été destituée et le Gabon qui s’embrase suite aux résultats des élections présidentielles, nous interpellent au plus haut point. Nous  ne sommes pas là pour juger ou rejuger cette affaire qui ne nous concerne pas. Nous voulons tout juste rappeler qu’il s’agit d’une affaire interne qui ne relève que de la compétence des acteurs politiques brésiliens. Aucun étranger, aucun pays étranger n’a le droit de s’y immiscer. Souveraineté nationale du pays oblige ! Les Brésiliens et eux seuls sont les mieux placés pour  trouver la solution idoine aux difficultés que le pays et sa population traversent. Par ailleurs, une crise post électorale est en train de mettre à feu et à sang le Gabon suite à une  contestation des résultats des élections, du camp de la partie adverse Jean Ping. La situation rappelle celle vécue par Madagascar au lendemain de la présidentielle de 2001 où les résultats fortement contestés avaient entraîné une crise profonde dans le pays, une crise  dans laquelle- ironie de l’Histoire- Jean Ping avait joué le rôle de médiateur. Ces deux situations politiques qui se déroulent à des milliers de kilomètres de la Grande Ile  rappellent que Madagascar est toujours embourbée dans une crise sans fin en raison de l’instabilité politique qui y prévaut. Mais si l’on fait un petit retour en arrière,           cette instabilité fait suite au fameux « ni … ni » imposé par les médiateurs étrangers. A défaut de pouvoir se présenter, les Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Rajoelina n’ont eu de choix que d’avancer des candidats de substitution. Or, ces derniers ne s’étaient jamais préparés à diriger le pays et n’avaient pas de projet de société avec des programmes de développement clairs et précis. Ainsi concernant l’élection du Président de la République, le peuple malgache s’est contenté de merles faute de grives. Hery Rajoanarimampianina ne représente  ni l’aspiration ni la volonté populaire. De plus, le  contrat social qui existait a été rompu : promesses non tenues, pauvreté galopante, braderie des richesses nationales, et tant d’autres déboires. Par la faute des médiateurs, Madagascar pédale dans la semoule. Que la feuille de route ait prouvé ses limites ne semble pas les démonter. Mieux, ils rempilent en soutenant qu’elle est toujours en vigueur, qu’il faut la respecter et l’appliquer… Les médiateurs sont-ils en mesure  d’avancer le taux de réussite de ce schéma de sortie de crise au vu de la situation actuelle ? Le temps est venu pour l’actuel détenteur du pouvoir de rendre son tablier. Il s’agit de la seule et unique honorable issue pour lui. Faut-il rappeler qu’un véritable homme d’Etat doit toujours sortir volontairement par la grande porte  et non s’évader par la lucarne suite à une pression populaire ? Une élection présidentielle anticipée, crédible, où tous les candidats éligibles peuvent se présenter est la solution à cet imbroglio politique. La situation politique est délétère. Attendre 2018 serait aller au-devant d’une crise à la sauce gabonaise.

Mpitondra HVM : tsy mivonona mihitsy hanara-dalàna

0
Tsy nivonona ary tsy mivonona ny hanara-dalàna hatrany ampiandohana ka hatramin’izao ora farany itantanany ny firenena izao mihitsy ny Filohampirenena amin’ny familiviliana ny voalazan’ny lalàna sy ny fanaovana hosoka amin’ny datin’andro hamoahana didy ary ny fiheverany ny tenany ho ambonin’ny lalàna.

Ambohiponana – Manandona : toerana mahasarika mpizahatany maro

0
Anisan’ireo toerana mahasarika mpizahatany sy toerana mananan-tantara ao amin’ny faritra Vakinankaratra ny kaominina Manandona izay ahitana ny  Rovan’i Ambohiponana sy ny riandrano Ambodiriana. Ny mahakasika io toerana io noharahinao anatin’ity fanadihadiana ity.
[td_block_social_counter facebook= »envato » twitter= »envato » youtube= »envato »]

Featured

Most Popular

FMF : andalana ny fikarakarana ny lalao hataon’ny BAREA ny 04...

0
Andalana ny fikarakarana sy ny fanomanana rehetra hahafahana mandray ny fifanintsanana Coupe du Monde, hihaonan’ny Barean’i Madagasikara sy...

Edito du 11 mars 2019

sport

SPORT

Latest reviews

Maintirano : ho jerena akaiky ny vidin’ny vato mampitaraina ireo mpitrandraka

0
Tsy maintsy ho jerena akaiky ny vidin’ny Vato amin’ireo kariera ao Maintirano hoy ny eo anivon’ny faritra. Ireto...

Fitrandrahana harena an-kibon’ny tany : nohatsaraina ny fitsinjarana ireo vola azo

0
Fampandrosoana ifotony sy ny hahazoana vola bebe kokoa no tanjona amin’ny fametrahana ny lalàna mifehy ny fitrandrahana ny...

SPORT

0
Le tour de Madagascar cycliste débute ce jour à Nosy Be. Les coureurs nationaux qui font office de grands favoris comme Emile, Hasina et...

More News